ramoneur au service du particulier

 

Rendez vous : 06 32 47 47 87

Accueil TARIFS DEBISTRAGE TEST FUMIGENE INSPECTION VIDEO DIAGNOSTIC CONSEILS LEGISLATION

     

TÉLÉPHONE : 03.44.12.21.77    PORTABLE : 06.32.47.47.87

   

   
Anticipez la prise de rendez vous avec votre ramoneur, le carnet de commande de celui ci est sans doute    
rempli de septembre à décembre et d 'avril à juin.    
   
Aérez régulièrement votre domicile et ne calfeutrez pas les bouches d'aération.    
     
Avant le passage du ramoneur :    
     
- Votre appareil de chauffage ( cheminée, poêle, chaudière ), doit être éteint plusieurs heures à l 'avance.    
- Videz les cendres de votre foyer.    
     
Le choix de votre bois de chauffage :    
     
Les feuillus sont préconisés pour l’approvisionnement du chauffage domestique. Ces bois sont classés en trois    
groupes d'essences, en fonction de la quantité de chaleur fournie par unité de volume :    
     
- 1er groupe Chêne, Charme, Orme, Hêtre, Frêne, et Érable    
- 2ème groupe : Châtaignier, Robinier, Merisier, et fruitiers    
- 3 ème groupe : Peuplier, Bouleau, Platane…    
     
Les résineux (épicéa, sapin, pin) peuvent servir à allumer le feu car ils brûlent plus vite et dégagent rapidement de     
la chaleur. Cependant, veillez à vraiment limiter leur utilisation car ils encrassent les conduits de cheminées.    
     
Un bon bois de chauffage doit être sec et naturel. En effet, il faut éviter d’alimenter la cheminée en bois traité, ou    
enduit de vernis ou de peinture.    
     
Nous pouvons sur simple demande, effectuer une mesure hygrométrique de votre bois de chauffage à l 'aide d'un    
appareil numérique  et ainsi vous confirmer que celui ci est assez sec pour être brûler.    
C 'est un service gratuit proposé à nos clients lors de toute intervention.    
     
De même : pas de vieux meubles, ni de plaques d’aggloméré ou de contreplaqué dans votre foyer ! Leur    
combustion est dangereuse pour la santé et engendre des émissions toxiques et polluantes dans l’atmosphère.    
Choisissez un bois sain exempt de traitement, distribuer par un producteur de votre région pour minimiser l’impact    
du transport sur l’environnement.    
   
Le bois acheté doit être parfaitement sec sinon vous serez obligé d’en consommer deux fois plus pour un confort  

 

équivalent. Un bois sec contient moins de 20% d’humidité sec rapportée à la masse brute alors qu’un bois tout
 juste coupé en contient 50% . Un bon bois de chauffage doit avoir séché au moins 24 mois.
     
Choisissez la longueur des bûches en fonction de la taille de votre foyer. Mesurez au préalable les dimensions de    
celui-ci et commander toujours une longueur légèrement inférieure. On trouve généralement des bûches coupées    
en sections de 30 ou 50 cm.    
     

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
Corde, stère, m3: quelle unité de vente pour le bois de chauffage?    
     
La corde de bois de chauffage est une unité de mesure très ancienne (avant la révolution française).    
C'était la quantité de bois déterminée par la longueur d'une corde entourant les morceaux de bois coupés    
vraisemblablement à une longueur donnée. Cette unité varie énormément en fonction des régions et même des    
localités car la corde utilisée mesurait entre 6 m et 13,60 m selon que l'on habitait en Bourgogne ou à Marseille.    
La corde équivaut en moyenne entre 2 à 5 stères. En Bretagne, la corde valait 3 stères.    
Le mot stère, venant du grec stereos signifiant solide, apparaît officiellement dans l'article 5 de la loi du 18 germinal    
an III (7 avril 1795).    
Le stère correspond à 1 m3 de bois empilés, confectionné exclusivement avec des bûches de 1 m de longueur,    
toutes empilées parallèlement et rangées avec soin. Le décret n° 75-1200 du 4 décembre 1975 déclare :    
« Le stère est employé pour mesurer le volume du bois de chauffage empilé.    
L'emploi du stère devra cesser avant le 31 décembre 1977. »    
Aujourd'hui, même si le stère est toujours employé comme unité d'encombrement réservée au bois de    
chauffage, il appartient à la catégorie des unités non autorisées. L’unité légale de vente du bois de    
chauffage est le m3 de bois empilés.    
La correspondance entre stère et m3 de bois empilés n’est pas si aisée car elle dépend de la longueur des bûches    
utilisées. En effet, si la taille des bûches est inférieure à 1 m, le volume de bois apparent diminue car les vides sont    
mieux occupés. Ainsi le « stère » ne correspond plus à 1 m3, mais à 0,8 m3 pour des bûches en 50 cm, 0,7 m3 pour    
des bûches en 33 cm et 0,6 m3 pour des bûches en 25 cm.    
Pourtant, vous disposez toujours de la même quantité de bois :    
     

   
     
Protégez la proximité du foyer    
     
Indispensable en cas d’étincelles : le pare-feu à mettre en place systématiquement dès que votre feu est allumé.    
Éloignez tout ce qui peut prendre feu facilement: les bûches bien sûr et le petit bois, les allumettes, le papier,    
les sacs de granulés (pellets de chauffage), les vêtements.     
Moquette et plancher en bois doivent aussi être protégés.    
Ne cédez pas à la mauvaise idée de faire sécher du linge devant l’âtre.    
     
Ne laissez pas un feu sans surveillance    
     
Un feu de cheminée demande une attention de tous les instants.       
Faites en sorte qu’il y ait toujours quelqu’un dans la pièce. Si vous avez des enfants en bas âge,    
sachez qu’il existe des barrières spécifiques que l’on peut installer.    
     
Le stockage du bois  :    
     
Le bois doit être stocké au sec, sous abri ventilé, pour des raisons évidentes de séchage, les rondins doivent être    
fendus, minimum en deux.    
     
Ramonage par vos soins :    
     
Vous pouvez, si vous le souhaitez, effectuer un ramonage par vos propres moyens :    

Cependant,  ces ramonages, utiles pour l'entretien du conduit et pour l'efficacité de votre cheminée,

   
ne dispensent pas d 'un ramonage obligatoire fait par un professionnel, au moins une fois par an.    
     
Absence de ramonage de chaudière :    
     

Le défaut de ramonage induit une surconsommation non négligeable de votre combustible,

   
ainsi qu ' un vieillissement prématuré de votre appareil de chauffage, augmente la production de gaz à effet    
de serre ainsi que les risques d 'incendie  et d 'intoxication au monoxyde de carbone .    
     
     

Surconsommation de fioul en cas d 'absence de ramonage  ( source A.D.E.M.E)

   
     

1 mm de suie = 80 litres de fioul supplémentaires / an       

   
     
1.5  mm de suie = 125 litres de fioul supplémentaires / an    
     
2.0 mm de suie = 170 litres de fioul supplémentaires /an    
     
2.5 mm de suie = 210 litres de fioul supplémentaires / an    
     
Vue d'un  corps de chauffe d'une chaudière fioul Vue d'un  corps de chauffe d'une chaudière fioul    
AVANT RAMONAGE : APRÈS RAMONAGE :    
       
 présence d'une épaisseur de suie les éléments sont débarrassées de leur dépôt de suie    
et résidus de combustion important.  et de tout résidus de combustion,    
   l'échange thermique est optimisé,    
la sur consommation de fioul évitée.

 

   
     
Votre sécurité et celle de vos proches en quelques chiffres :    
     

- 80% des incendies ont lieu dans l'habitation

   
     

- 80% des feux de cheminée ont pour cause un défaut de ramonage.

   

- 16% des feux de cheminée ont pour cause un défaut de l'installation de chauffage.

   
- 4% des feux de cheminée sont imputables à diverses causes.    
     
- 6.000 : hospitalisations générées par des conduits mal ramonés (intoxications et incendies) en France.    
Suite à ces hospitalisations, environ 400 décès ont été recensés    
     
- 4.000 et 300 : ce sont respectivement les nombres d’intoxications et de décès dus au monoxyde de carbone.    
     
- 260000 sinistres d'incendies d’habitation déclarés aux assurances par an    
(chiffre supérieur au nombre d'intervention des pompiers, en effet environ 150000 début d'incendie    
sont détectés à tant et éteints à l'aide d'extincteurs par les particuliers). Soit un incendie toutes les deux minutes.    
     
- 10000 victimes d'incendies recensées    
(quand il ne tue pas, l'incendie entraîne chez les victimes de graves séquelles physiques, respiratoires,    
traumatiques et psychologiques).    
     
- 4500 personnes, sur les 10 000 victimes concernées par les incendies, sont hospitalisées,    
 sur les 300 admises dans les unités hospitalières spécialisées pour le traitement des brûlés,    
25% décéderont lors de leur hospitalisation.    
     
- 80% des décès sont dûs à l'intoxication par les fumées.    
     
- 70 % des incendies se déclarent le jour, mais 70 % des décès surviennent la nuit pendant la période de sommeil    
 faute d'avertissement, ces décès sont dû aux fumées et non aux flammes.    
     
- 1 Français sur 3 sera victime d’un incendie au cours de son existence.    
     
- 1000 enfants hospitalisés pour brûlures chaque année.    
     
- 100 enfants meurent chaque année dans un incendie.    
     
- L'incendie dans l'habitation est la seconde cause de décès par accident domestique chez les jeunes enfants    
 (après la noyade).    
     
- Dans 30% des cas de décès chez les enfants de moins de 10 ans, les parents étaient absents lorsque    
l’incendie s’est déclaré...    
     

Les pouvoirs parfois méconnus des cendres de bois de cheminée :

   
     

   
     
Du bois bien sec 100 % naturel* que vous avez fait brûler dans votre cheminée, il ne reste que des cendres.    
Avant de vous en débarrasser comme d’un déchet ordinaire, découvrez à quoi ces cendres refroidies peuvent    
vous servir. Ces recettes d’antan qui font aujourd’hui leur réapparition vont servir à nettoyer, dégraisser et faire    
briller,  et même fertiliser le jardin. Et c’est totalement gratuit !    
     
Des cendres comme fertilisant dans le jardin    
     
L’astuce est bien connue des jardiniers, les cendres de bois peuvent servir d’engrais naturel car elles sont riches    
en sels minéraux, idéal pour fertiliser le jardin, à condition de respecter certaines règles :    
     
- Les cendres dans le potager et sur les massifs :    
L’apport en calcium, potasse, magnésium, phosphore et oligoéléments est particulièrement bénéfique et apprécié    
des plantes vivaces, des fleurs (les rosiers notamment), des arbustes d’ornement, et des fruits et légumes.    
Dans un jardin, la cendre sert aussi à repousser les limaces et les escargots. Idem dans le potager, plus besoin de    
répulsif chimique, les pucerons et autres parasites resteront à distance.    
     
- Les cendres sur la pelouse :    
Réparties sans excès sur le gazon (épandage à la main), les cendres de bois vont favoriser l'activité des micro-    
organismes et des lombrics, améliorant le terrain et limitant l’apparition de mousse.    
Attention, les cendres de bois sont en revanche contre-indiquées pour les plantes de terre de bruyère (azalée,    
rhododendron, camélia, bruyère d'été, érable du Japon…) à cause de leur teneur en calcium trop élevée.    
     
- Les cendres dans le compost :    
À faible dose, les cendres peuvent être bénéfiques pour le compost car elles vont l’enrichir en sels minéraux. Mais    
elles peuvent aussi, en surdose, l’asphyxier. Tout est question de dosage.    
     
Stocker les cendres de bois pour le printemps suivant :    
C’est vrai, la saison d’hiver n’est pas vraiment propice au jardinage. Pour que rien ne se perde, il est donc tout à fait    
possible de "réserver" les cendres produites par le foyer à bois dans des sacs étanches pour les utiliser au    
 printemps. Elles n’auront rien perdu de leurs propriétés.    
     
 Les cendres pour remplacer les produits ménagers chimiques ?    
     
Des cendres, de l’eau, une éponge ou du papier journal. Voici une recette de grand-mère peu coûteuse et plutôt    
efficace pour nettoyer la vitre d’un poêle ou d'un insert à bois, d’un four, les surfaces émaillées dans la cuisine, les    
 sanitaires et la salle de bain, et même les fenêtres.    
     
Voici le mode d’emploi :    
1) Mélanger l’eau et la cendre débarrassée du charbon dans un récipient jusqu’à obtention d’une "crème" grise    
homogène    
2) Appliquer cette "crème" sur l’éponge ou le papier journal    
3) Frotter la surface à nettoyer    
4) Idéalement, rincer avec de l’eau vinaigrée    
L’usage de ce type de nettoyant naturel peut se substituer à d’autres nettoyants industriels plus abrasifs.    
Comme pour tout produit d’entretien, cette " préparation maison " est à manipuler avec soin. Il est recommandé    
d’utiliser des gants.    
     
Une lessive à base de cendres de bois :    
     
Aussi étonnant que cela puisse paraitre, la cendre issue de bois bien sec et non traité peut être utilisée comme    
produit de base pour fabriquer sa propre lessive. La potasse contenue dans les cendres est en effet un nettoyant    
naturel efficace.    
     
Lessive écologique à base de cendres, mode d’emploi :    
     
1) Porter 1 litre d’eau à ébullition    
2) Ajouter 2 verres de cendre préalablement tamisée de manière à retirer les morceaux de charbon, puis mélanger    
3) Laisser reposer pendant 1 journée en mélangeant de temps en temps    
4) Filtrer dans un torchon pour retirer les particules grises restantes    
5) La lessive est prête à l’emploi    
Ce type de lessive est sans odeur. Pour la parfumer, certains laissent infuser des zestes d’agrumes pendant    
plusieurs heures avant de filtrer à nouveau.    
Quel que soit votre programme, deux verres de lessive suffisent pour une machine de 5 kg.    
     
 La composition de la cendre de bois  :    
     
- Calcium (20 % à 50 %)    
- Potasse (2 à 9 %)    
- Silice (14 %)    
- Magnésium (1 à 4 %)    
- Phosphore (0,5 à 2 %)    
     
 Objectif : zéro déchet avec le bois.    
     
Si vous deviez jeter ces cendres à la poubelle, sachez qu’elles serviront au moins à en atténuer les mauvaises    
odeurs. Certaines personnes en répandent d’ailleurs sur la litière du chat pour cette même raison…En plus d’être    
une énergie propre et renouvelable, le " bois énergie " révèle donc d’autres atouts grâce au réemploi des cendres    
issues de la combustion. Encore un bon point pour le chauffage au bois à une époque où écologie et économies    
vont de pair.    
     
*Du bois sec (taux d’humidité inférieur à 20 %), propre et naturel, mais pas de charbon, de bois    
aggloméré, de bois contreplaqué, de bois peint ni de bois traité.    
Et pour l’allumage, préférez les allume-feux naturels.    
     
 

Anthracite Ramonage - ©  2015 Tous droits réservés

 
 
     

accueil     tarifs     législation     conseils     secteur     partenaires     vidéothèque     photothèque     actualités